Partagez | 
 

 Taeil Lee - I'll burn the heart out of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taeil Lee
Dangereux
Dangereux
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 28/08/2016

Dossier du Patient
Sanity:
56/100  (56/100)
Âge du Patient: 18 ans
Status Rp: Ouvert ✔

MessageSujet: Taeil Lee - I'll burn the heart out of you   Mer 31 Aoû - 15:39


Taeil Lee


18 ans ▬ Canada ▬ Bisexuel ▬ Célibataire ▬ Dangereux ▬ OK by Seunghyun


I live   Caractère
This is who I was. This is who I am.


Homme plutôt discret et silencieux, c’est bien ce qu’est Taeil. Il n’aime pas avoir l’attention sur lui, il préfère être dans son coin et avoir la paix. Il n’a jamais eu de vrais amis, alors à quoi ça sert d’essayer d’en avoir maintenant qu’il était dans un endroit de fou, priver de sa liberté. Plusieurs peuvent penser qu’il est timide et gêner, voyant qu’il est pratiquement toujours seul et ne parle pas énormément. Mais cela est complétement faux, Lee est quelqu’un de froid et se fou royalement s’il à blesser vaux pauvres petits sentiments. Il n’est pas ici pour jouer l’hypocrite, si quelque chose le dérange, si quelque chose lui tape sur les nerfs, il va vous le dire directement. Depuis sa venue  à Poveglia, l’adolescent récent une rage intense brulant au fond de lui, il déteste pratiquement tout être humain dans ce bâtiment. Il est donc facile à le faire exploser de rage, devenant violant et se fou bien s’il tue un patient en se défoulant sur lui. Cet endroit ne fait que rendre les patients fous, et malheureusement, l’adolescent perd cette bataille. Tranquillement, Lee devient une vraie boule d’émotion, une vraie bombe qui n’attend qu’à exploser. Une petite étincelle et une vague de folie, une vague d’émotion le prend par surprise, l’aveugle et brûle toute énergie dans son corps. C’est pourquoi il préfère être seul. Seul c’est beaucoup moins épuisant, la solitude le protège, le rassure, lui fait croire qu’il ne fait pas parti de ces fous.




Before   Histoire
This is my story...

Les flammes orangées dansaient et montaient vers le ciel. Un vrai spectacle de lumière s’offrait aux yeux des passants, tremblants, vacillants, les flammes dévoraient, se collaient aux murs de l’édifice, colorant les bois, les briques et toutes autres surfaces en noir. La fumée épaisse noire tourbillonnait et montait vers le ciel. Les flammes s’enfuyaient, se frayaient un chemin hors des fenêtres.  La neige tombait tranquillement sur le sol, se mélangeant avec la cendre de l’incendie. Le spectacle de flammes avait attiré plusieurs curieux, tous emmitouflé dans leurs manteaux d’hiver, horrifié par ce magnifique spectacle qui engloutissait une petite école primaire de Toronto.

----

Assis en classe, les yeux rivés vers l’horloge, Taeil attendait impatiemment cette fameuse cloche qui allait lui donner la liberté… Cette liberté que tous travailleurs d’usine goutent, sachant que le lendemain on devait tout recommencer. Enfin, ce bruit agressant résonna dans tout le bâtiment, rendant tous les travailleurs (les élèves) sourds pour quelques secondes. Le jeune Asiatique ne prit que quelques secondes avant de prendre ses cahiers et sortir de la classe. Il se faufila à travers l’océan d’adolescent complètement débile pour se rendre à son casier. Il jeta un rapide coup d’œil vers les travailleurs (élèves), ils étaient tous là, en train de discuter de party et de sortie, restant enfermer entre ces murs étouffants. Était-il le seul pressé à sortir de cette école? Ce n’était pas comme s’il avait des amis avec qui parler. Il en avait peut-être deux, même eux ne semblaient pas réellement considérer Taeil comme ami… Le jeune adolescent pensait plutôt qu’ils le prennent par pitié.

----

Le vent ne faisait que nourrir les flammes dansantes. Taeil regardait avec joie son œuvre d’art, il pouvait sentir la chaleur du feu, le réchauffant légèrement du vent glacial. Le jeune adolescent ne pouvait regarder ailleurs, les flammes le fascinaient, le crépitement était une vraie musique à ses oreilles. Même s’il était menotté dans le dos, et il allait bientôt être embarqué, tout ce qui l’intéressait était de regarder les flammes danser dans le ciel.
Rapidement il trouva la chaleur du véhicule de police, et non des flammes. Il était bien au courant dans quelle merde il venait de s’embarquer. L’homme aux cheveux noir savait très bien que c’était probablement la dernière fois qu’il allait pouvoir voir ce spectacle hallucinant. Le jeune adolescent fut amené au poste de police. Il était traité comme un vrai criminel… Après tout l’école primaire n’était point vide lorsqu’il avait décidé de faire ce petit feu de joie. Avait-il des morts? Il n’en avait aucune idée. Bien sûr le jeune homme ne nia pas son implication dans l’incendie.

----

Il attendait tranquillement l’autobus, essayant de se protéger du vent glacial de l’automne sous l’abri en verre. Le jeune adolescent jouait tranquillement avec son petit briquet, fasciner par la petite flamme dansant et survivant au vent. Cela ne prit pas de temps avant que l’homme ne mette le feu dans une des poubelles se trouvant à proximité. Il ne pouvait pas dire ou encore expliquer d’où venait cette fascination pour les flammes, tout avait commencé tranquillement. Le jeune homme se promenait toujours avec des allumettes ou bien un briquet, il mettait feu à tout ce qu’il pouvait trouver sans mettre la vie de personne en danger ou bien se faire prendre par les autorités. À début, ses deux « amis » trouvaient cela plutôt drôle, et le poussait toujours à faire plus. Pourtant, lorsque Taeil mentionna un « projet » encore plus gros, un vrai spectacle de flammes, les deux autres adolescents préférèrent ne pas s’en mêler.  Lee voulait quelque chose d’exceptionnel, il sentait toujours que ce n’était pas assez, il voulait voir les flammes vivantes pendant des heures, il voulait sentir cette chaleur si réconfortante.

----

Il était assis dans une salle d’interrogation. Le jeune adolescent resta silencieux, non parce qu’il avait peur de se faire prendre, il était simplement silencieux de nature. Le jeune homme n’aimait pas avoir toute l’attention sur lui… Même si en ce moment tous les regards étaient rivés vers le jeune adolescent. Les enquêteurs essayaient de comprendre ce qui avait bien pu pousser « l’enfant » à mettre cette école primaire en feu. Même s’ils lui posèrent des milliers de questions sur le « pourquoi » Taeil ne pourrait pas les aider, car même lui, il ne pouvait guère leur donner une réponse. Il ne savait pas exactement pourquoi il avait mis cette école en feu, il avait simplement été poussé par une force plus grande que lui. Il voulait tout simplement voir les flammes vivantes.


Le temps était long, assis dans cette petite salle de quatre murs blancs. Une petite table lui servait d’accotoir pour sa tête, ses bras pendant dans le vide et son dos étaient courbés d’une manière plutôt douloureuse. Il était épuisé, tout ce travail pour faire une telle œuvre d’art l’avait épuisé. Ses mains étaient toujours menottées et irritaient ses poignets.

---

Lee avait réussi à entrer dans l’école primaire de son cartier sans même se faire remarquer. La sécurité était ridicule, ce n’était pas comme dans les universités ou encore dans les écoles secondaires. N’importe qui pouvait entrer dans le bâtiment incognito. Le jeune adolescent marchait tranquillement dans les couloirs cherchant sa prochaine « victime ». Les poubelles étaient de bonne victime… De plus une vieille école allait bien partir en feu rapidement… Non?
En moins de 45 minutes, tout le premier étage était déjà décoré de toutes ces flammes, de cette belle œuvre qui fascinait l’homme.

----

Deux enquêteurs entrèrent dans la salle, Taeil se redressa péniblement sur sa chaise. Il n’écoutait pas vraiment ce que les hommes en habits lui disaient. Tout ce qu’il retint c’est qu’il y avait eu des morts et qu’il était dans la merde. Qu’est-ce qu’il pouvait faire maintenant? Pas grand-chose. Mis à part prier pour ne pas être envoyé dans cet asile…




Mon nom est Jamie, j'ai 20 ans ans. La personnalitée sur mon avatar est Jungkook Jeon.


© Halloween de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Taeil Lee - I'll burn the heart out of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» I AM A BLOOD HEART || Présentation de Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Patients Records :: Dossier Acceptés-